Le scandale sanitaire de la phagothérapie

L’équation : bactéries résistantes aux antibiotiques + non-utilisation de la phagothérapieun million de victimes en un siècle. (1)

En 2016 l’ANSM persiste dans la quasi non-utilisation de la phagothérapie.

On est donc en situation de scandale sanitaire. (2)

En bref : on laisse mourir, amputer, invalider des milliers de Français alors que la phytothérapie existe et a fait toutes ses preuves depuis plus d’un siècle.

Le présent ensemble de sites réunit les informations sur le scandale.

Notes

(1) Un article de Libération 2017.    Sur WikiPédia, les scandales sanitaires : sang contaminéMédiator,  Dépakine, amiante, Androcur

(2) L’Observatoire des médicaments écrit :

scandale sanitaire

.

.

.

Publicités