Attentat et laboratoires d’état

Illustration : Femmes-ouvrières pendant  la Première guerre mondiale – Grande-Bretagne

Auteur : Christian Bois

Avec la commémoration de la première guerre mondiale la question du rôle de l’état en situation de crise a été remise à l’ordre du jour (1)

L’attentat, une opportunité ?

En off, un chercheur affirme : « Si demain il y a un attentat biochimique, l’état sera obligé de créer des laboratoires d’état pour répondre à la demande de phages-gardiens. »

Les industriels hors jeu ?

Les phages-gardiens sont des éléments naturels qui ne sont pas brevetables.
Le nombre de types de phages-gardiens –  six mille – se prête plus à une production artisanale qu’industrielle.
Ces deux arguments et d’autres font que les industriels ne s’impliquent pas dans la production de phages-gardiens.
Voir l’article.

Laboratoires d’état

Le précédent de la Première guerre mondiale a montré que – lorsque les industriels ne savent pas répondre à une demande urgente – la seule solution est la création des structures idoines par l’état.

Mobilisation des experts

Les chercheurs et ingénieurs d’université qui travaillent sur les phages-vecteurs peuvent se reconvertir dans la culture des phages-gardiens.
300 mille bacheliers ont été formés, leurs enseignants sont de bons techniciens.

12 mille décès par an, on mobilise ?

Les bactéries multirésistantes tuent beaucoup et chaque année.
Pourquoi ne mobilise-t-on pas ?

Mobiliser les laboratoires locaux

Laboratoires de microbiologie des hôpitaux, laboratoires pour l’enseignement, laboratoires de ville, ils ont l’équipement nécessaire.

L’état modeste doit assumer ses responsabilités

La mode est à « moins d’impôts, moins d’état ».
Faut-il être à la mode et laisser mourir les gens, laisser amputer les gens, laisser invalider les gens par les BMR ?

Réquisitionner l’outil industriel ?

Quels laboratoires industriels sont-ils convertibles à la production de phages-gardiens ?

Notes

(1) Comment l’Etat fait la guerre, ce que la guerre fait à l’Etat Le Monde 2014

.

.

.

Crédit : WikiMedia

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Attentat et laboratoires d’état

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s