Quelle histoire pour la phagothérapie ?

Illustration 1 : Avec la résistance aux antibiotiques la gangrène est à nouveau une maladie invalidante importante ; des solutions de phagothérapie sont étudiées

Auteur : Christian Bois

Source : Histoire de la phagothérapie Gorski et al

Voir aussi : Nina Chanishvili

Une hypothèse

La non-utilisation des phages alors que des milliers de vies pourraient être épargnées laisse le chercheur interrogatif : et si l’histoire de la phagothérapie expliquait la possibilité actuelle d’un scandale sanitaire ?

Un découvreur sulfureux

Jeune adulte, Félix d’Hérelle est un autodidacte aventurier : soupçons.

Une découverte invisible

Un phage a une taille d’1/5 de micron. Il faut attendre les microscopes électroniques – années 50 – pour le voir.

Des critères de recherche inadaptés

Pour étudier l’efficacité d’une molécule existent des protocoles de recherche adaptés à la relation molécule-microbe.

La relation phage-bactérie est plus complexe : les protocoles ne conviennent pas.
Au lieu de remettre en cause les protocoles, on a mis en cause … les phages-gardiens !!!

Conclusion

La non-utilisation des phages-gardiens est d’une extrême violence.
Pour sortir de là il faut nommer les caractéristiques de l’événement : histoire, etc.
C’est ce que nous tentons ici.

phages histoire

Source : Elbreki et al., 2014, Journal of Viruses ,vol.2014, Article ID 382539 complété par Patey

article hankin

Ressources

Encyclopaedia Universalis

WikiPédia

.

.

.

Source illustration : WikiMédia

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s