Quelle histoire pour la phagothérapie ?

Illustration 1 : Avec la résistance aux antibiotiques la gangrène est à nouveau une maladie invalidante importante ; des solutions de phagothérapie sont étudiées

Auteur : Christian Bois

Source : Histoire de la phagothérapie Gorski et al

Voir aussi : Nina Chanishvili

Contexte : le plus grand scandale sanitaire de tous les temps

L’historien a besoin de sérénité.
Pour l’histoire de la phagothérapie, l’historien est pris dans une situation de scandale sanitaire.

La non-utilisation des phages alors que des milliers de vies pourraient être épargnées laisse le chercheur interrogatif : et si l’histoire de la phagothérapie expliquait la possibilité actuelle d’un scandale sanitaire ?

Un découvreur sulfureux

Jeune adulte, Félix d’Hérelle est un autodidacte aventurier.
On se sert de cette petite histoire pour disqualifier la Grande histoire : découverte d’une thérapie qui va sauver, guérir, des millions d’êtres humains sans leur provoquer d’effets secondaires.

Une découverte invisible

Un phage a une taille d’1/5 de micron. Il faut attendre les microscopes électroniques – années 40 – pour le voir.
Aujourd’hui on a de superbes images de phages mais au début, cela a été une difficulté : d’Hérelle soigne les gens avec de l’eau !

Le phage innommable

Pour faire l’histoire d’un  » objet  » il faut nommer correctement cet objet.
Il existe des phages-gardiens et des phages-médiateurs (1)
L’histoire de la phagothérapie est celle des phages-gardiens.

Une attribution folle

Le phage n’est ni un « vivant » au sens strict puisqu’il n’est pas autonome ni une molécule.
Il faut donc créer une classe « phage » qui corresponde à la réalité.
Faute de créer cette classe on parle du médicament-phage comme d’un médicament synthétique ce qui est totalement fou.
Pour étudier l’efficacité d’une molécule existent des protocoles de recherche adaptés à la relation molécule-microbe.
La relation phage-bactérie est plus complexe : les protocoles ne conviennent pas.
Au lieu de remettre en cause les protocoles, on met en cause … les phages-gardiens !!!

Le besoin d’histoire

La non-utilisation des phages-gardiens est d’une extrême violence.
Pour sortir de là il faut nommer les caractéristiques de l’événement.
C’est ce que nous tenterons, pas à pas, ici. (2)

La phagothérapie a une pré-histoire

Non seulement la phagothérapie est utilisée par la médecine moderne depuis plus d’un siècle mais son utilisation est multimillénaire.

Ressources

Encyclopaedia Universalis

WikiPédia

Notes

(1) On dit aussi phage lytique et phage lysogène voir classification.

(2) L’histoire de la phagothérapie

phages histoire

Source : Elbreki et al., 2014, Journal of Viruses ,vol.2014, Article ID 382539 complété par Patey

.

.

.

Source illustration : WikiMédia

Gangrene Aurelia_Degli_Angeli

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s