Discours sur phages

Auteur : Christian Bois

C’est Michel Foucault qui propose de nommer « discours » ce que produisent les savants.

Notre analyse du discours sur phages part d’un film très riche produit par la RTS, la télévision de la Confédération helvétique.

Il est difficile de dire qui produit réellement le discours.

Typiquement on a :
– le discours d’un comité régulateur
– repris par un médecin ou un pharmacien de laboratoire
– repris par un médecin ou un pharmacien de terrain
– repris par un journaliste

Théoriquement le comité régulateur a entendu des gens du terrain.
Théoriquement il y a un processus de bas en haut.

Pourtant la parole du terrain semble absente :
–  » les gens meurent sous nos yeux ou sont amputés et on nous répond « norme », « sur-précaution », etc.  »
–  » par défaut de phages dans le sytème officiel, il y a culture clandestine de phages  »
–  » c’est scandaleux que les riches se soignent à l’étranger ; c’est comme en 1975  »

Le discours présent dans le film nous le présentons classé par thèmes en ordre alphabétique.
Les liens sont vers les articles de ce site.

Centre de soins géorgien-américain

A 4 mille kilomètres de Paris, après la Turquie.
Pourquoi leurs coûts de traitement sont-ils dix fois moindres que les coûts « à l’occidentale » ?
Produisent-ils des phages « avec défauts ? »
La réponse est « non » donc le protocole à l’occidentale est excessif = il protège de risques qui n’existent pas.

Chaine robotisée de fabrication de phages

Elle n’existera jamais et pourtant nombre de raisonnements semblent « industriels ».
Voir « Artisanat pour phages »

Chiffres des vies perdues

C’est la donnée de base pour le raisonnement sur les phages.
Aujourd’hui : 36 morts par jour en France par bactéries multirésistantes.
En 2050 : 1 mort toutes les 3 secondes dans le monde.
Les bactéries résistantes première cause de décès.
Les phages gardiens seule solution opérationnelle aujourd’hui.

Choc toxique

L’insistance sur le choc toxique est … choquante.
Pour le patient qui va mourir si on ne lui propose pas les phages quelle importance a le choc toxique ? Pour le patient que l’on va amputer ? Voir « endotoxines »

Combinaison phages-antibiotiques

Il y a des recherches dans ce domaine et cela pose plusieurs problèmes.
Ces recherche sont sur-médiatisées par rapport aux recherches sur l’usage des phages « seuls ».
Cela mine la réputation justifiée des phages comme efficaces, même sans antibiotiques.
Sur le terrain cela distrait le praticien de sa cible : soigner efficacement avec les phages.
L’avenir nous dira si la combinaison est réellement intéressante, quand et où.

Former et informer les médecins

C’est la première urgence.
La pensée des médecins a été formatée par le modèle « molécules industrielles ».
Il y a beaucoup à faire pour que les médecins puissent penser à la fois dans plusieurs modèles.

Incertitudes sur les modalités d’administration des phages

Concentration, fréquence, voie, etc.
Depuis un siècle on utilise les phages et on est encore en incertitude ?
La réponse est :
– la phagothérapie est une thérapie « à la carte » et chercher la certitude n’a aucun sens
– il faut donc chercher les « meilleures approximations » ce qui est différent des « certitudes » Voir « administration »

Normes européennes

Si « se soumettre aux normes européennes » = « laisser mourir les gens » alors il y a problème.
La phagothérapie a des racines en France et ce sont les médecins militaires belges qui font l’événement. Chercher l’erreur !

Produire des phages

Les phages se récoltent et se cultivent.
Le mot « produire » est un mot qui est employé par « contamination sémantique ».
Parce que le cadre de pensée est celui des molécules chimiques dans une usine de l’industrie pharmaceutique. Voir « artisanat pour les phages »

Résistance des bactéries aux phages

C’est une question « de luxe ».
Pour l’instant il y a des milliers de vies à sauver, des amputations sans nombre à éviter. Certes il faut observer la vie et l’évolution des bactéries.
Mais il faut d’abord sauver les gens !

Vous avez dit virus

Pour le chercheur fondamental le phage est un virus.
Pour rassurer les médecins et les patients il faut parler de phage gardien plutôt que de virus ! Voir « classement des phages »

Conclusion

Un film très riche !

Il nous ramène du terrain et des laboratoires les mêmes travers de discours et de représentation des phages que dans les rapports officiels, etc.

Il faudra encore beaucoup de films pour arriver a dire les choses les plus importantes :
– le nombre de vies à sauver, le nombre d’amputations à éviter
– les phages gardiens et les humains c’est 3 millions d’années de cohabitation heureuse
– utiliser les phages gardiens sera toujours un artisanat : récolter, cultiver, administrer.
– depuis un siècle on le fait sans problème
– les coûts élevés sont totalement artificiels

.

.

.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Discours sur phages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s