Feuille de route

Auteur : Christian Bois

Résumé : 1. Les phages-gardiens tuent les bactéries = phagothérapie 2. En France les patients atteints de bactéries résistantes aux antibiotiques n’ont pas accès à la phagothérapie efficace, sans effets secondaires, pas chère.

Parler soft ou parler hard ?

C’est en juin 2018 que nous découvrons en France ce scandale sanitaire.
Comment en parler ?
Il s’agit de morts, d’amputations, d’invalidations qui pourraient être évitées.
Peut-on en parler de manière soft ?

Au lycée on cultive des phages prédateurs de bactéries

Au programme du bac « laborantin » on cultive des phages-gardiens.
Si le lycéen de terminale ne se pose pas de questions, c’est soft.
Au labo du lycée, il fait pousser des phages et les regarde tuer les bactéries.
Si le lycéen demande : « Mais à quoi ça sert vraiment les phages ? » les choses se tendent.

Les phages servent pour des maladies graves

Chaque année, en France, on compte 12 mille décès par bactéries multirésistantes aux antibiotiques.
La phagothérapie peut sauver 9 à 10 mille de ces personnes mais, en France, la phagothérapie efficace, sans effets secondaires et pas chère n’est pas proposée aux malades.
On laisse mourir les gens, amputer les gens, invalider les gens alors que la phagothérapie est là, disponible, facile à mettre en oeuvre.
Qui peut croire cela ?

Juin 2018, début de l’enquête

Les textes des praticiens de la phagothérapie montrent une pratique ancienne, éprouvée, vérifiée.
Et les textes des non-praticiens, que disent-ils ?
La recherche n’est pas évidente puisque près de 100 mille pages ont été écrites et publiées sur les phages – phages-gardiens et phages-vecteurs.

Faut-il + de textes = + de recherches où bien lire ce qui existe déjà ?

En novembre 2018 une décision du gouvernement nous parait scandaleuse : dépenser 40 millions d’euros pour produire encore plus de documents sur le sujet de la résistances aux antibiotiques alors qu’il semble évident que les professionnels qui accompagnent les décideurs n’ont pas lu la littérature existante. Voir rapport ANSM.
L’argent doit être dépensé à sauver les gens d’abord !

Un vocabulaire fou !

Le premier problème qui nous saute aux yeux est l’imprécision du vocabulaire.
Il y a deux sortes de phages :
– les phages-gardiens qui sont des prédateurs-tueurs de bactérie souvent appelés phages lytiques
– les phages-vecteurs ou phage lysogènes qui « font joujou » avec les gènes des bactéries.
On n’est pas obligé d’écrire « phages-gardiens » partout mais il faut être claire qu’un phage-gardien ne fait pas joujou avec les gènes.

Or, lors d’interview d’enseignants, de médecins, etc. nous avons découvert avec effarement qu’ils confondaient les deux sortes de phages !!!

Des morts + qu’à la guerre !

Lu dans le rapport sur la mortalité suite à une infection par bactérie multirésistante aux antibiotiques BMR :
– « Le nombre annuel de cas d’infections à BMR tous sites infectieux confondus a été estimé à environ 158 000 cas en France en 2012 … »
– « Le nombre de décès attribuables aux infections à BMR pour cette même période est estimé à 12 411 »
Les études de l’Organisation mondiale de la santé prévoient un triplement de ces chiffres.

amr neill p14 160518 - copie

Rapport piloté par Jim O’Neill : nombre de décès annuels dans le monde

En 2050, 10 millions de décès par an dans le monde par bactéries multirésistantes AMR.
Aucune guerre n’a jamais fait autant de morts !
On dispose de la thérapie : ce sont des morts « idiotes » !

Un mort : gros titres, 36 morts : RIEN

Journée Gilets jaunes, un mort : gros titres dans tous les médias.

En France, chaque jour, 36 morts par bactéries multirésistantes, 150 amputations et invalidations : RIEN dans les médias.

Le traitement existe depuis un siècle : on fait quoi ?

La phagothérapie a sauvé des milliers de personnes depuis les travaux de d’Hérelle à l’Institut Pasteur.
Cultiver des phages est simple et pas cher.
Que fait l’Etat ? Rien !
En France il y a une culture clandestine de phages.

Une juste indignation

Phages Gilet Jaune Ennis Parnell

Incroyable : l’information sur la phagothérapie est diffusée par :

On étale sous le nez des gens : « On pourrait sauver votre enfant mais on ne le fait pas ! »

Nous réalisons un film de 11 minutes qui synthétise l’information.

Bêtes ou méchants ?

Lorsqu’un citoyen français découvre cette information, la première réaction est le plus souvent : « Manipulation des gouvernants par l’industrie pharmaceutique ! »

Quand on ré-explique que l’on est dans le champ où les antibiotiques sont hors-jeu alors : « Donc nos gouvernants sont stupides ! »

Pourquoi ?

Quelques articles dans le présent site s’interrogent sur le pourquoi du non-usage de la phagothérapie efficace, sans effets secondaires et pas chère.
Le deuil impossible   Une nécessaire amnistie   L’incompréhension de la nature artisanale   Drôle de discours sur la phagothérapie

Nous continuons dans notre Blog MediaPart.
PhagoGate 1. Premier exposé de l’ensemble
PhagoGate 2. Folie du vocabulaire
PhagoGate 3. Des cloisons mortelles
PhagoGate 4. Liberté, égalité, fraternité pour les patients
PhagoGate 5. La France sidérée par la honte, la culpabilité, l’incompréhension
PhagoGate 6. Que crève la Princesse !
PhagoGate 7. Le suicide du Professeur Michaelis
PhagoGate 8. Moi, Alyse, orpheline en marche
PhagoGate 9. 176 pages de faits pour un réquisitoire de 5 pages
PhagoGate 10. Maman ! Sans les mains !
PhagoGate 11. Monsieur Macron ne sait pas lire dans les yeux des enfants
Un billet à propos de l’écart entre information disponible et non-décision

Interpellation directe

Nous interpellons par courriel ou par courrier 1. Le gouvernement 2. Les députés et sénateurs 3. Les enseignants et cadres de l’Education nationale 4. Les Procureurs généraux de la République 5. Les Agences Régionales de Santé

Une affaire publique

Une affaire de santé publique.
Chaque Français est soit déjà touché directement ou indirectement soit en risque d’être touché demain.
La suite de notre action doit être :
– didactique
– en direction du plus grand nombre

Nous sommes toujours face au problème de la forme du message : comment dire l’horreur de ce scandale sanitaire ?

Christian Bois

Docteur en Sciences de l’information
Formateur des cadres hospitaliers et préfectoraux
Présentation

.

.

.

Source : Ciel Greefus Groinks sur WikiMédia

Phage : Voir Even phage story Michael David Jones

Publicités

Une réflexion sur “Feuille de route

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s